Lancement du projet de réseau transfrontalier à « l’Umwelt-Campus » de Birkenfeld

Greater Green invite les partenaires à sa manifestation de lancement

GREATER GREEN, le méta-cluster des technologies environnementales récemment créé, a invité le 18 mai les managers de clusters, spécialistes des technologies environnementales et représentants de la Grande Région sur le site de „l‘Umwelt-Campus“ à Birkenfeld. Les participants issus de Rhénanie-Palatinat, de la Wallonie, du Luxembourg, de la Région Grand Est et de la Sarre ont profité de l’occasion pour s’échanger et nouer de nouveaux contacts. Par ailleurs, les experts des technologies environnementales des régions frontalières ont pu prendre connaissance de certains projets de recherche développés sur le Campus en matière de valorisation de la biomasse et de techniques de bâtiments zéro émission.

„Améliorer la visibilité des technologies environnementales est un objectif important de GREATER GREEN“, indique Tamara Breitbach, gérante du méta-cluster. Il s’agit d’augmenter le taux d’exportation et de renforcer la capacité d’innovation des PME. Les technologies environnementales consituent un secteur en croissance qui englobe des domaines variés tels que la gestion de l’eau et des effluents, les énergies renouvelables, la construction durable ou encore l’optimisaton des processus de recyclage et la mise en oeuvre des principes circulaires dans la gestion des déchets. La numérisation y joue également un rôle, comme l’a rappelé Prof. Dr. Stefan Naumann, chef de projet scientifique, en ce qu’il permet l’optimisation des processus et l’échange rapide d’informations.

Mme Breitbach explique également qu’il n’existe actuellement pas encore d’expérience avec des réseaux d’entreprises transfrontaliers, et encore moins avec un réseau qui met lui-même en contact des réseaux existants. «  Développer des processus, organiser de façon durable la mise en réseau et surmonter les barrières linguistiques – tout ces aspects rendent GREATER GREEN passionnant et innovant et requièrent une pensée créative. » Avec le premier Greater Green Meeting, qui rassembla environ 25 participants, les bases ont été posées permettant d’envisager la collaboration à venir. 

Le président de la Haute Ecole Norbert Kuhn souligne en outre: „ Le projet relève d’une grande importance pour „l’Umwelt-Campus“. Nous espérons via la construction du réseau faire émerger de nouvelles coopérations en Grande Région. Ceci contribue à notre attractivité pour les étudiants qui de plus en plus souvent sont à la recherche d’expériences à l’étranger. Nos activités de recherche profiteront également des échanges internationaux. »