Le télétravail au coeur de la conférence du 1er juin 2017

Le télétravail passera-t-il durablement de la fiction à la réalité? La question était au cœur de la conférence "Le télétravail : de la fiction à la téléréalité !"  le 1er juin à la Chambre de Commerce du Luxembourg.

L'IGR - Institut de la Grande Région et la Chambre de Commerce du Grand-Duché de Luxembourg, en étroite collaboration avec la Fondation IDEA asbl, la SOLEP et le Comité Economique et Social de la Grande Région, ont organisé cette conférence. De nombreuses personnalités, dont Corinne Cahen, Ministre à la Grande Région, y ont assisté.

Cette conférence faisait suite à un premier évènement qui s'était tenu en novembre dernier et qui portait sur les défis économiques futurs de l'espace économique transfrontalier " Entre reflets & visions, quo vadis Grande Région ? " et qui avait retenu plusieurs axes de réflexion stratégiques communs importants concernant les enjeux économiques majeurs de la coopération transfrontalière à l'échelle de la Grande Région.

Avec au panel des personnalités du monde politique, économique et entrepreneurial, cette conférence-débat a ainsi permis aux participants de se livrer à un échange d'opinions et à un partage de visions sur la politique de coopération transfrontalière et d'imaginer différents scénarios et configurations possibles pour favoriser l'intégration des territoires transfrontaliers, dans l'intérêt collectif des entrepreneurs et citoyens qui vivent la réalité de la Grande Région au quotidien.

De nombreux sujets et aspects du télétravail ont été abordés touchant autant aux impacts sociaux & technologiques qu' aux nouveaux outils, comportements et pratiques du travail, à la flexibilité, télédisponibilité, productivité, qualité de vie qu'aux bureaux partagés, télécentres, coworking qu'au nomadisme professionnel, au travail à domicile et ses implications fiscales.

Forte d'une population de 11,5 millions d'habitants, de 400.000 entreprises et de quelque 220.000 frontaliers qui passent tous les jours les frontières pour consommer, travailler, ou encore rechercher de nouveaux partenaires d'affaires, la Grande Région est une réalité socio-économique et le plus grand marché du travail transfrontalier au sein de l'Union européenne. Comme l'a notamment souligné Carlo Thelen, directeur général de la Chambre de Commerce lors de son allocution de bienvenue, à l'heure de la Troisième Révolution Industrielle de l'industrie 4.0, de la digitalisation de l'économie et de nouvelles formes d'organisation du travail qui en découlent, avec tous les risques et toutes les opportunités que cela comporte " la disruption du monde du travail, avec le potentiel d'une organisation plus flexible du temps de travail et la mise en pratique de nouveaux modes de fonctionnement, nécessite une attention accrue. Dans cette région d'excellence au cœur de l'Europe, la mise en œuvre de projets-pilotes concrets permettra de faire progresser notre microcosme économique en une région-modèle, de laquelle d'autres espaces transfrontaliers européens pourront s'inspirer. S'il sera difficile d'atteindre des résultats au niveau de l'ensemble des cinq régions, la conclusion d'accords entre deux ou plusieurs entités territoriales ne devrait pas être exclue ". Evoquant le discours sur l'Etat de la Nation prononcé par le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel, Carlo Thelen a également souligné que des initiatives commencent à voir concrètement le jour. La mise en place d'un groupe de travail dédié au télétravail transfrontalier a été récemment par le ministre du travail et de nombreux espaces de co-travail dans les zones périphériques situées à proximité de pôles multimodaux, tout comme des espaces de co-working ou des business centres aux frontières sont actuellement à l'étude.