Signature de la Convention élargie sur l’échange réciproque et transfrontalier des données géographiques

En parallèle de la 59e séance plénière du CPI, les autres membres de la Grande Région, accompagnés des directeurs des cadastres des Länder allemands de Bade-Wurtemberg et Rhénanie du Nord-Westphalie ont signé le 1er décembre la Convention élargie sur l’échange réciproque et transfrontalier de données géographiques. Signée en 2014 par les partenaires de la Grande Région elle est élargie aux cadastres des Länder allemands de Bade-Wurtemberg et Rhénanie du Nord-Westphalie.

La Convention sur l’échange réciproque et transfrontalier de données géographiques, signée le 12 décembre 2014 pour une durée initiale de cinq ans, permet l’échange gratuit et réciproque des données géographiques limitrophes et de leurs mises à jour. Sans visée commerciale, cette convention marque une avancée décisive dans la coopération géographique interrégionale. Elle soutient l’effort collectif de développement économique et social d’une région multiculturelle européenne. La signature de cet accord peut être qualifiée d’historique puisqu’elle est le fruit d’une collaboration inédite pour une Europe moderne et véritablement intégrée.

En dépit de l’abolition des frontières européennes, la cartographie demeure une matière éminemment nationale. Les disparités entre les données géographiques restent marquées. Ce problème est particulièrement aigu dans les zones frontières entre les territoires de la Grande Région vu la mobilité professionnelle, le réseau de transports et la concentration démographique que l’on y observe.

Grâce à cet effort unique d’échange réciproque des données géographiques, de nombreux services de première importance tels que les services d’urgence et d’intervention, sont sensiblement facilités.