Sommet intermédiaire des Exécutifs de la Grande Région

Le 21 juin 2018, le Sommet intermédiaire des Exécutifs de la Grande Région, placé sous le thème « Une Grande Région tournée vers l’avenir », a eu lieu à la Chambre de Commerce Luxembourg. Il s’est déroulé en marge du Forum économique transfrontalier « Greater Region 4.0. – The Greater Region goes digital ».

Dans la continuité de leur rencontre de février 2018, l’Union européenne a été le point fort des échanges. Les Exécutifs ont insisté sur l’importance d’accompagner la politique de cohésion européenne par des projets concrets. A ce titre, ils ont adopté une déclaration commune soutenant la candidature de l’Université de la Grande Région (UniGR) à faire partie des projets pilotes « d’université européenne ».

Le soutien à la mise en place de micro-projets transfrontaliers dans l’espace de la Grande Région a également été abordé et fortement encouragé par les membres du Sommet. Ils ont reconnu la plus-value de ces projets de coopération à petite échelle pour les citoyens.

Les membres du Sommet ont soutenu la position commune des ministres et responsables politiques de la Grande Région compétents pour l’Agriculture et le Développement rural de maintenir le budget de la PAC (politique agricole commune) à son niveau actuel à 27 Etats membres.

L’agenda de la coopération sur le territoire de la Grande Région a été le second temps fort de la rencontre et dans ce cadre les Exécutifs ont salué d’abord l’adoption d’une Charte de la Forêt qui sera signée le 29 juin 2018 à la Foire Agricole à Ettelbruck. Les ministres et responsables politiques compétents s’engageront ainsi solidairement à prendre les mesures et initiatives nécessaires pour développer la coopération institutionnelle en matière de forêt.

Dans le domaine de la jeunesse, les membres du Sommet ont salué et accompagneront la mise en œuvre d’un projet-pilote « Service volontaire européen stratégique en Grande Région ». La Commission européenne a fait du service volontaire une de ses priorités. L’objectif consiste à créer au niveau des volontaires des opportunités d’apprentissage, de favoriser les échanges et la compréhension mutuelle entre jeunes et de diversifier le champ de l’engagement dans des domaines tels que l’écologie, le social, le sport, la culture et la sauvegarde du patrimoine. Au niveau stratégique, il s’agit de favoriser notamment la mise en réseau des organisations de la Grande Région.

La thématique des transports a également été abordée par la Présidence luxembourgeoise, qui a informé les partenaires sur la stratégie de mobilité MoDu 2.0 dont les principes fondamentaux sont la multimodalité ainsi que le renforcement des transports en commun et des modes actifs.

Vous trouverez plus d'informations dans le communiqué de presse ci-dessous.