GeoConnectGR : élaboration d'une convention pour développer les résultats du projet pilote

Réunion exceptionnelle durant la période estivale

Le 12 août dernier, l'équipe du projet GeoConnectGR s'est réunie à Saarlouis, au siège de l'agence nationale de cartographie et de cadastre de la Sarre (LGVL) - l'un des sept partenaires du projet -, dans le but d'assurer un développement rapide de ce projet, faisant partie intégrante du projet B-Solutions.

Au cours de cette réunion, l'ensemble du projet a fait l'objet d'un suivi attentif de la part des participants et du projet de convention, formalisant la coopération au sein du consortium pendant et après la phase finale du projet, la production de la base homogène des données hydrographiques est désormais assurée par EuroGeographics aisbl et son sous-traitant BKG (Bundesamt für Kartographie und Geodäsie) de la République fédérale d'Allemagne.

Les données produites selon la structure de Core Reference Data (CRD) développées par EuroGeographics devraient être complétées sous peu et seront ensuite livrées au SIG-GR, partenaire du consortium GeoConnectGR, pour évaluation. Étant donné que les données hydrographiques nationales originales ont été envoyées au BKG dans divers états d'harmonisation – pas du tout, partiellement ou totalement - le résultat offrira une occasion idéale de comparer la force des processus d'harmonisation semi-automatiques tels que développés par EuroGeographics.

Tous les partenaires du projet sont curieux de voir les résultats dans un avenir proche. Le projet de convention est maintenant prêt à être envoyé aux directions des partenaires du projet, pour approbation finale. La réunion de Saarlouis a permis d'améliorer la première proposition préparée par l'équipe de rédaction franco (IGN-France) - allemande (LVermGeo - Rhénanie-Palatinat), en intégrant les remarques de l'IGN belge. Il est désormais clair que le partenaire SIG-GR, représenté par le Ministère de l'Energie et de l'Aménagement du Territoire du Grand-Duché de Luxembourg, sera chargé de la publication de la Unified Hydrographic Data Layer de la Grande Région, non seulement au sein du SIG-GR mais aussi comme service de consultation et téléchargement. Le projet est clairement limité dans le temps, car de nombreux problèmes dus aux différents types de licences nationales ne seront pas résolus une fois le projet terminé. Cependant, par le biais de la convention, les partenaires du projet expriment leur volonté d'évaluer la faisabilité d'une extension de GeoConnectGR dans les mises à jour et les thèmes. Même l'étendue géographique du projet pourrait être reconsidérée, puisque les Länder de Rhénanie-du-Nord-Westphalie et du Bade-Wurtemberg pourraient adhérer, comme ils l'ont fait dans le passé pour d'autres projets.

 

A la fin de la réunion, il y a eu une activité de « teambuilding » avec une visite au Saarpolygon, mémorial du passé industriel de la région, berceau symbolique de notre Union (cf. CECA ou Communauté européenne du charbon et de l'acier).

 

 

Texte: Jean-Yves Pirlot, président du groupe de travail cadastre et cartographie.