L’Université de la Grande Région vers l’université européenne de demain

Invités par l’Ambassadeur d’Allemagne en France, Nikolaus Meyer-Landrut, les présidents des universités partenaires de l’Université de la Grande Région ont présenté leur espace commun d’enseignement supérieur et de recherche à la résidence de l’Ambassadeur à Paris le vendredi 22 février 2019.

Cette présentation était placée sous le slogan « Université de la Grande Région – un modèle précurseur pour l’espace européen de l’enseignement supérieur vers l’université européenne de demain ». Parmi les représentants du Land de Sarre figuraient Tobias Hans, Ministre-Président, et Peter Strobel, Ministre des Affaires européennes.

L’Université de la Grande Région (UniGR) est aujourd’hui déjà un modèle de coopération européenne qui regroupe six universités situées dans quatre Etats membres de l’UE. Initié en 2008, ce groupement universitaire compte actuellement plus de 135.000 étudiants, environ 7000 doctorants et plus de 10.000 chercheurs qui enseignent et mènent leurs recherches dans trois langues. Au total, 19 cursus intégrés transfrontaliers permettent aux étudiants d’obtenir des doubles diplômes et des diplômes conjoints dans des domaines variés. Les partenaires valorisent ensemble leurs atouts dans le cadre de projets de recherche d’excellence.

Dans son allocution de bienvenue, l’Ambassadeur d’Allemagne Nikolaus Meyer-Landrut a qualifié ce groupement universitaire de « laboratoire de la coopération universitaire européenne de demain » et a insisté sur son statut de partenaire incontournable dans la recherche européenne sur les frontières.

Un public intéressé a pu découvrir les objectifs que l’Université de la Grande Région a déjà atteints ainsi que ses perspectives d’évolution au sein de l’espace universitaire européen.

Le professeur Pierre Mutzenhardt, président de l’UniGR et de l’Université de Lorraine, a présenté le réseau de l’Université de la Grande Région : « Les régions frontalières sont un terrain d'expérimentation idéal en Europe, tout comme les coopérations qui s'y développent. Nous sommes convaincus que ce que nous développons depuis dix ans servira de modèle pour l'espace européen de l'enseignement supérieur. » Pendant la suite du programme, le professeur Manfred Schmitt a présenté le réseau de recherche transfrontalier d’excellence et son rôle de moteur de l’innovation pour la Grande Région. Au cours d’une présentation finale, les présidents des universités partenaires de l’UniGR ont illustré les thèmes de recherche prioritaires de leurs instituts.

Communiqué de la chancellerie de la Sarre

Photo : ©Staatskanzlei/LvH