Les élections européennes : quel résultat en Grande Région ?

Entre le 23 et le 26 mai, 400 millions d'Européens issus des 28 États-membres de l'UE ont eu l'occasion d'élire directement leurs représentants au Parlement européen. Pour la première fois depuis 1979, année de la première élection au suffrage universel directe au Parlement européen, le taux de participation des citoyens européens a augmenté pour atteindre 61,4% en 2019. À titre de comparaison, lors de la dernière élection en 2014, seulement 48,1 % des citoyens disposant du droit de vote se sont rendus aux urnes. 

Dans l'ensemble, le poids des groupes verts et libéraux augmente au sein du Parlement européen, mais les camps eurosceptiques et critiques envers l'immigration se renforcent également.

Quels sont les résultats en Grande Région ? Combien de députés a-t-elle envoyé au Parlement ? Quels partis ont-ils été élus ? Quelle serait la composition du Parlement européen selon la volonté des électeurs grand-régionaux ?

24 députés sur un total de 751 sièges au Parlement européen sont issus de la Grande Région. Le Luxembourg et la Rhénanie-Palatinat envoient chacun 6 élus, trois élus viennent de Lorraine, huit du collège francophone et un du collège germanophone en Belgique. Aucun représentant de la Sarre n'a été élu au Parlement européen.

Participation en Grande Région

Avec 66,6%, le taux de participation en Grande Région est nettement supérieur à la moyenne européenne (61,4%), même s'il convient de noter que dans les quatre départements français, le taux de participation est inférieur de près de dix points (52,4%). Le Luxembourg et le collège germanophone en Belgique, en revanche, ont des taux de participation largement supérieurs à la moyenne (respectivement 84,1% et 85,8% ; pas de chiffres pour le collège francophone en Belgique). Toutefois, il faut tenir en compte que le vote est obligatoire dans ces deux pays. Avec respectivement 64,9% et 66,4% de participation, les électeurs de Rhénanie-Palatinat et de Sarre ont également manifesté un intérêt supérieur à la moyenne européenne.

 

Résultats

Si l'on traduit les résultats des élections en Grande Région en groupes parlementaires européens, on constate que l'Alliance des Socialistes et Démocrates - S&D (20,2%), le Parti Populaire Européen - PPE (19,5%) et le Groupe des Verts - Verts/ALE (19,5%) obtiendraient les meilleurs résultats tout en étant très proches les uns des autres. Les libéraux (ADLE&R), auxquels se joindra LREM, représenteraient avec 16,2% des voix également une force puissante au Parlement européen. Le groupe confédéral de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique (GUE/NGL) s'élèverait à 9,2% dans la Grande Région. Les groupes eurosceptiques et populistes de droite Europe de la liberté et de la démocratie directe - EFDD (5,2%), Europe des nations et de la liberté - ENF (3,3%) et Conservateurs et réformistes européens - EKR (2,7%) représenteraient 11,2% des voix en Grande Région.

Si la Grande Région élisait le Parlement…

Selon un résultat à « échelle grande-régionale », les Socialistes et Démocrates devraient donc recevoir le plus grand nombre de sièges au Parlement européen et non, comme c'est le cas au niveau européen, le groupe politique chrétien-démocrate, le PPE (19,5% contre 23,8% en UE). Le groupe ADLE serait également plus fort au niveau de la Grande Région (16,2% contre 14% en UE). Avec 19,5%, les Verts se situeraient sur le même pied d’égalité que les partis populaires traditionnels à un niveau grand-régional, alors qu’ils ne gagnent que peu de voix sur le plan européen (9,2%). Les groupes ultra-conservateurs, populistes de droite et eurosceptiques, quant à eux, auraient été élus deux fois moins en Grande Région qu’à l’échelle européenne (11,2% contre 23,3% en UE pour ces trois groupes).

 

Représentations graphiques de Vincent OCHS et Marie Luise LEPPLA-WEBER

Texte de Marie Luise LEPPLA-WEBER