Nombre croissant de frontaliers en Grande Région

Le nombre de frontaliers entrants en Grande Région continue d’augmenter

L’année 2018 a été marquée en Grande Région par une nouvelle hausse du nombre de travailleurs frontaliers entrants de 3,7 % par rapport à l’année précédente. Au total, ce sont un peu plus de 240 000 personnes qui passent une frontière grand-régionale au moins une fois par semaine pour aller travailler. Les tendances observées ces dernières années côté luxembourgeois et dans les composantes allemandes se confirment en 2018 : le Luxembourg accueille à nouveau plus de travailleurs frontaliers qu’en 2017 (+4,2 %), tandis que la Sarre et la Rhénanie-Palatinat enregistrent une fois encore un recul du nombre de travailleurs frontaliers qui viennent y travailler (respectivement - 0,6 et - 1,7 %). Alors que la Wallonie est caractérisée depuis l’année 2010 par une évolution du nombre de travailleurs frontaliers entrants particulièrement fluctuante avec des taux de variation annuels compris entre - 1,8 % (2014) et + 1,7 % (2017), la hausse de 3,7 % qu’enregistre la composante entre 2017 et 2018 est inédite sur cette même période.

Le cahier thématique de l’UniGR-CBS sur les frontaliers vient de paraître

L’UniGR-Center for Border Studies vient de publier dans sa collection « Borders in Perspective » un cahier thématique sur « Les travailleurs frontaliers au Luxembourg et en Suisse : Emploi, Quotidien, et perception », édité par Isabelle Pigeron-Piroth et Christian Wille.  Le cahier thématique contient des analyses très intéressantes sur la mobilité des travailleurs frontaliers en Suisse et au Luxembourg, réalisées dans une perspective comparative.

Source de l'image : https://www.deutschlandfunk.de/deutschland-und-frankreich-grenzueberschreitende.724.de.html?dram:article_id=421352