La Caravane Bérénice à Trèves

Après les ruines

En 2017, trois projets artistiques de la Grande Région questionnant les notions d’exil et de discrimination ont été sélectionnés et coproduits par le réseau Bérénice. Cette année, ces trois spectacles partent en itinérance sur les routes de la Grande Région, sous forme de mini-festival : la Caravane Bérénice.

Nous y retrouvons la compagnie de théâtre Pardès rimonim avec Après les ruines : sous les vibrations d’un violoncelle, ils explorent le sentiment à la fois intime et universel de l’exil d’après des témoignages recueillis en collège, foyer et centres d’accueil.

La compagnie théâtrale Pardès rimonim a été à la rencontre de réfugiés, de travailleurs sociaux et de gens croisés au hasard des rues pour parler d’exil, d’asile et de frontières, tant géographiques que mentales. À la croisée du théâtre documentaire et de l’expérience musicale et visuelle, l’équipe artistique issue d’Allemagne, du Luxembourg, de France nous transmet ce que ces rencontres ont créé chez eux. Une conversation entre le réel et la fiction.